À propos

Ce blog se veut d’être éditeur de « chroniques », terre à terre, reprenant expériences, réflexions et récits de pratiques.

Chers lecteurs,

Je vous souhaite la bienvenue sur ce blog.

Je suis Carole NGALLÉ MIANO, thérapeute formée à la psychothérapie familiale et à l’approche systémique, formatrice dans le champ de l’enfance, de l’éducation, de la jeunesse. Je suis la fondatrice du Cabinet CNM, membre de l’EFTA (European Family Therapy Association).

Mon travail est principalement axé autour de la parentalité avec une attention particulière sur l’impact du haut potentiel dans la vie d’un couple ou d’une famille, ainsi que sur les intéractions entre les partenaires conjugaux ou les membres de la famille.

Je rencontre également des parents qui s’interrogent avant de faire passer les tests relatifs au haut potentiel à leur enfant afin de réfléchir à l’impact des résultats sur la famille et son entourage.

Les couples qui viennent me consulter, parents ou non, évoquent fréquemment une problématique de communication. Et c’est entre autre sur ce point que je souhaite orienter mes lecteurs, donner des repères et des pistes de réflexions.

Exemples ou histoires ? Quelle lecture ?

Ma pratique m’a conduite à ce désir de partager des réflexions, d’où la naissance de ce blog. Après une longue période de questionnement, à savoir vous citer des exemples ou les faire vivre au travers d’une histoire avec des personnages, j’ai choisi de vous proposer une double lecture.

Vous allez au fil du temps suivre la progression de la rencontre et de la relation entre deux personnages.

C’est la rencontre entre « Lison et Simon »*. De ces rencontres naîtront un couple conjugal dont les projets de vie les amèneront à devenir également un couple parental.

Vous pourrez suivre leurs vies, tout en prenant simultanément de la hauteur grâce aux pistes de réflexions que je vous proposerai en annotations.

Je vous souhaite une bonne lecture, et je l’espère, de bonnes découvertes.

Carole NGALLÉ MIANO

*Toute ressemblance avec des personnes existantes serait purement fortuite.